DSI. Le carnet des sites de recherche



par
Marc Duval, bibliothécaire prof.
Service de recherche documentaire DSI

Boucherville. Québec

Index abrégé du site de DSI : Les actualités
des sites de recherche
Les fiches techniques: AlltheWeb,
AltaVista,
AntiSearch,
Google,
HotBot,
MSN
Search,
Northern
Light,
Voila
– Tout le web francophone


/ Chronique
de la recherche / Classement
des automates de recherche / Les langages
des automates de recherche

/ Le mot-clé
/ La nature du web
/ Le nom de
domaine


Descripteurs
: Bibliothèques ; (vedettes matières) : recherche sur
Internet ; recherche de l’information ; recherche documentaire ;
ouvrages de références ; gestion de l’information / Nomade
: recherche sur le Web ; blogs / ODP : recherche sur le Net ;
weblogs / Toile du Québec : gestion de l’information ;
Internet – Guides ; guides perfectionnement à la recherche ;
blogues / Voila : internet – recherche d’info sur le web ;
blogues / Yahoo : recherche sur le Net ; recherche sur le Web ;
recherche et traitement de l’information ; internet – information et
documentation ; blogs / Pages jaunes: renseignements-service
Longueuil / Identificateurs : moteurs de recherche ; moteur de
recherche ; répertoires de recherche ; répertoire de
recherche ; annuaires de recherche ; annuaire de recherche

[Archives] / [Atom] / [RSS]

2005-05-23



MSN sur les traces de Google Maps



posté par Marc Duval, #référence – 22:23

Le
champ Hyperlien mis à jour

Le champ Hyperlien mis à jour
— Le chapitre Champ
Hyperlien du document Les langages des automates de recherche
a été mis à jour. Le champ Hyperlien sert
à trouver des pages liées à une autre. Deux
préfixes de recherche sont utilisés selon les automates
de recherche. Le préfixe linkdomain: est utilisé
par la galaxie Yahoo! comprenant AltaVista, AlltheWeb,
HotBot France et Yahoo! Recherche. Le préfixe link:
est utilisé par Gigablast, Google et MSN
Recherche
. Ce préfixe est aussi disponible sur Altavista
et AlltheWeb. Ni Ask Jeeves, ni Exalead
n’exploitent ce champ. Trois sites de recherche savent tirer profit du
champ Hyperlien: Gigablast, MSN Recherche et Yahoo!
Recherche
. Google porte le bonnet d’âne bien qu’il
soit le roi des analyses de liens.
MISE A JOUR 05-05-29 : Exalead a
ajouté la recherche par champ hyperlien avec le préfixe link:
L’introduction de ce champ dans le formulaire de recherche est
prévu au courant du mois de juin.



posté par Marc Duval, #référence – 16:55


L’Europe excite Ask Jeeves

L’Europe excite Ask Jeeves —
Présent en Grande-Bretagne et au Japon, Ask Jeeves est
entré sur le
marché
espagnol
avec Ask Jeeves Espana
le 5 avril dernier. Le 20 mai suivant, l’offensive d’Ask Jeeves
se poursuit avec l’acquisition du réseau européen d’Excite
comprenant les portails d’Allemagne, d’Autriche, d’Espagne, de la
France, de la Grande Bretagne, d’Italie et des Pays-Bas
complétant ainsi l’achat de Excite
USA
de mars 2004. Selon le communiqué
de Ask Jeeves
, le réseau Excite gardera son
indépendance sous-entendant toutefois doté du logiciel de
recherche Teoma. Les portails Excite comprennent les
catalogues web, actualités, audio, MP3, produits et un
répertoire ODP. Les catalogues web et audio sont fournis par
Yahoo! en marque blanche et les trois autres sont identifiés
à Fast Search (AlltheWeb – acquis par Yahoo!).



posté par Marc Duval, #référence – 08:00

2005-05-22



Funnel, le cyclone sud-africain

Funnel, le cyclone sud-africain —
L’Afrique du Sud s’est vu doter cette année du nouveau site de
recherche
Funnel. Le catalogue
web de Funnel comprend plus de 3 millions de notices (
3,295,058 ). Son interface est en anglais seulement comparativement
à Google South Africa
qui en compte cinq. Funnel accueille l’internaute avec un
bouton recherche et un autre ( HotSpot) identique à
celui de Google J’ai de la chance. Funnel
possède un formulaire de recherche simplifié avec une
case de recherche, la recherche par formats de fichiers, par sites ou
domaine, par pages liées et l’option du nombre de notices par
pages. En plus, Funnel introduit une case à cocher pour
la lemmatisation ou mots reliés à la recherche. Il n’a
pas la recherche par langues.
Les notices comprennent le titre du document, le mot dans le contexte (
kwic ), l’URL, la taille du fichier, la page en cache, la recherche de
pages similaires et l’ouverture d’une nouvelle fenêtre. Le cas
échéant, le nom du format est identifié s’il n’est
pas en HTML.
Source: New
SA search engine promises relevant results
, Mail & Guardian, 20
mai



posté par Marc Duval, #référence – 22:56

Google
planche sur la traduction

Google planche sur la traduction —
Lors de la conférence webdiffusée
Google Factory Tour,
M. Franz Och présente le projet Google Research translation
technology
. M. Och démontre le projet avec la traduction
entre autres de quelques lignes de l’arabe vers la traduction en
anglais actuelle puis vers celle développée par Google
Inc
. En ces temps troubles, l’exemple de la traduction arabe vers
l’anglais n’est pas innocent.
Nous pourrions tester ce nouveau projet prochainement dans Google Labs.
Présentement, le service de traduction est fourni par la
société Systran.
En offrant un service plus performant, Google Inc. s’imposera
davantage sur le Web.
Note: la présentation du projet commence à la diapostive
136 intitulée Build a machine translation system for many
languages
.



posté par Marc Duval, #référence – 13:10

2005-05-19



Visite dans l’usine de Google

Visite dans l’usine de Google — Jeudi 19 mai, Google
Inc.
invitait les internautes à une conférence
webdiffusée sur les nouveautés et ses projets
intitulée
Google
Factory Tour
. Cette conférence est maintenant disponible. Le
projet le plus intéressant est Google Earth qui nous
fait visiter les États-Unis et la Terre à travers une
imagerie en trois dimensions grâce à des commandes de
direction. Impressionnant ! Quelle surprise nous réservera Google
Earth
? L’imagerie sera-t-elle vieille de 18 mois comme l’est celle
de Google Maps ?



posté par Marc Duval, #référence – 23:53

Personnalisez
la page d’accueil de Google

Personnalisez la page d’accueil de
Google — Google vous propose de personnaliser sa page
d’accueil à partir de cette adresse :
http://www.google.com/ig. Cette
page d’accueil personnalisée vient d’être sortie en phase
d’évaluation. Vous pouvez choisir dans la page de personnalisation
entre douze rubriques et services : Le service de courriel Gmail, les
actualités, BBC News, le New York Times, Wired News, le forum
Slashdot, le cinéma, la bourse, la météo, la
circulation, la citation et le mot du jour. La personnalisation
de la page d’accueil de Google (cliquez sur le lien pour voir une
copie d’écran) requiert un compte. Les rubriques peuvent
être déplacées par un glisser-déposer.
Cette page révèle les prétentions de Google
à devenir un portail. Si elle est adoptée, nous pourrons
dire adieu à ce qui fait la renommée de Google,
soit le minimalisme. La convergence entre Google et Yahoo!
est manifeste en comparant My
Yahoo! Search
à ce nouveau My Google.



posté par Marc Duval, #référence – 19:24

2005-05-17



Deepy dans les sables saoudiens

Deepy dans les sables saoudiens —
L’automate de recherche saoudien Deepy a toutes les apparences d’un
site mort-né. Il est encore millésimé 2004 et le
dernier message de son carnet web date de janvier 2005. Pourtant son
communiqué de presse a été diffusé le 11
mai 2005.
L’affichage de sa page d’accueil et du résultat de recherche est
lent et l’ouverture d’une page indexée n’est pas
évidente. Cette ouverture ne se fait pas en cliquant sur le
titre de la page mais sur la minuscule icône d’ouverture de
fenêtre à la droite du titre. Et dire qu’il a
été conçu pour les connections haute vitesse !
Son index est à jour mais non la date affichée dans la
notice. Plusieurs notices étaient datées de plus d’un an
alors que le reste de la notice identifiait et affichait en cache une
page récente. Ce qui est ennuyant pour évaluer une page
à partir de la date d’indexation.
Nonobstant ces défauts, Deepy a des atouts séduisants.
Son vérificateur orthographique et ses suggestions de recherche
tout en un est intéressant. Au fur et à mesure de la
rédaction de la requête dans son formulaire de recherche,
la requête est réécrite dans la case de recherche.
La modification de la requête y est automatiquement
corrigée. Cependant, le vérificateur orthographique
efface la requête lorsque le corrigé est entré en
le sélectionnant.
L’ouverture de la page en cache se fait par le titre et par la
fenêtre de visualisation identifiée par TextShot. Cette
page est affichée par défaut sans les images pour
faciliter le chargement. C’est, du moins, ce que l’on prétend.
La fenêtre de visualisation est la caractéristique de
Deepy. Elle est munie d’une loupe, d’une commande de chargement avec
images, d’une fonction de recherche des mots de la requête dans
la page et d’une barre d’affichage des notices groupées selon la
résolution d’écran détectée par Deepy. Par
exemple, si votre résolution d’écran est de 1280X1024,
les notices seront groupés par dix. Une résolution plus
petite pourra les grouper par cinq. Cette version de Deepy affiche tout
au plus 50 notices. Enfin, Deepy a un gestionnaire de recherche minimal
pour la sauvegarde de 15 requêtes hyperliées et leur
suppression.
Tout porte à croire que l’émission du communiqué
était prématurée. Une visite
régulière sera nécessaire pour vérifier le
sérieux de Deepy.
Source:
Tajseed
Solutions: New Search Engine for Broadband
, PRNewswire Yahoo!
Finance, 11 mai



posté par Marc Duval, #référence – 22:04

2005-05-16



Dogpile change de peau

Dogpile change de peau — Le
métachercheur étasunien
Dogpile
d’InfoSpace a reçu une mise à jour afin
d’illustrer une étude
selon laquelle 3% des notices d’Ask Jeeves, Google et Yahoo!
sont identiques, 12% sont partagées entre eux et 85% sont
uniques à chacun d’eux. Une écran radar démontre
cette étude dans la page Missing
pieces tools
. L’écran-radar est divisé en trois
segments correspondants aux trois sites de recherche. Les notices sont
illustrées par des points et des couleurs identifient les
notices communes, partagées et uniques. Les notices faisant
partie de la première page reçoivent l’empreinte du
dalmatien Arfie.
InfoSpace a introduit la comparaison des trois automates dans sa
page de résultat de recherche plus les sites Overture, About
et LookSmart. MSN est absent de la liste pour l’instant.
InfoSpace a signé une entente de 2 ans avec Microsoft pour
l’inclure. Des boutons ouvrent des colonnes comprenant le
résultat de recherche de chaque site. Les pages uniques sont
mises en évidence. Les colonnes comprennent un bouton de
fermeture et un interrupteur pour retirer la surbrillance des notices.
L’étude souligne l’importance de recourir à plus d’un
site de recherche et bien entendu la préférence à
un métachercheur tel que Dogpile.



posté par Marc Duval, #référence – 15:24

Gigablast
atteint les 2 milliards de pages

Gigablast atteint les 2 milliards de
pages — L’automate de recherche étasunien
Gigablast a atteint les 2
milliards de pages, plus précisément 2,024,193,536 pages.
Cette nouvelle étape suit la mise à jour de son
répertoire de sites associé à DMOZ. Dans
cette mise à jour, Matt Wells a mis en symbiose son programme de
recherche et les entrées du répertoire. Alors que les
entrées de répertoire reprennent le format des notices de
l’automate de recherche, les notices des résultats de recherche
affichent la rubrique de DMOZ le cas échéant.
Cette intégration est semblable à celle de Yahoo!
Notons que Google n’a pas encore pris ce chemin pour relier son
répertoire DMOZ à son catalogue web.



posté par Marc Duval, #référence – 14:17


Incursion de MSN dans la gestion de recherche et le RSS

Incursion de MSN dans la gestion de
recherche et le RSS — MSN expérimente la gestion de recherche
et de favoris, et un lecteur de fils RSS en ligne dans la foulée
de A9 d’Amazon.
Start1 et Start2 sont les deux
sites expérimentaux pour les deux services. Start1
possède une case de recherche pour les catalogues web, images et
actualités. Sept onglets thématiques chapeautent les
rubriques: Start, Business, Entertainment, Health, News, Science &
techn et Sports. Une colonne comprenant les pages de fils RSS est
ouverte à la gauche de la fenêtre de visualisation.
L’onglet Start comprend les sous-rubriques My Feeds, Recent searches et
Popular Feeds. La sous-rubrique My Feeds sauvegarde les fils RSS;
Recent Searches regroupe les requêtes récentes
sauvegardées et Popular Feeds, les sites RSS populaires.
L’internaute choisit les fils RSS parmi ceux proposés. Les
titres des articles s’afficheront dans la fenêtre de
visualisation. Une fonction permet de changer de format d’affichage
pour lire la première ligne de l’article. Une seconde fonction
permet d’afficher les plus récents articles ou tous les
articles. Les rubriques peuvent être ajoutées ou
supprimées à la sélection.
Au fur et à mesure que l’internaute fait des recherches, les
requêtes sont sauvegardées. Elles pourront être
supprimées ultérieurement. La sauvegarde des fils RSS
n’était pas encore disponible. MSN se propose peut-être de
l’inclure dans les notices des résultats de recherche comme le
fait Yahoo!
Start 2 gère les recherches et les favoris d’Internet Explorer.
Le service comprend la prise en charge de tous les favoris de
l’internaute, les rubriques de Start1, l’importation de fichiers en
format OPML et un « favelet » (petite application
placée dans la barre d’outils) permettant d’enregistrer une page
visitée dans les favoris. Ces deux sites expérimentaux
permettent de penser que Microsoft ajoutera la recherche des fils RSS
à MSN Search et leur gestion à Internet Explorer 7 comme
le fait Firefox.
Plusieurs fonctions de Start1 et Start2 étaient inactives lors
de la consultation.



posté par Marc Duval, #référence – 00:11

2005-05-10



Groupe Pages Jaunes lance NuméroWeb


Source: Groupe Pages jaunes, Communiqué,
10 mai
posté par Marc Duval, #référence – 12:20

Grokker
sort ses groks

Grokker sort ses groks — La
société étasunienne Groxis a sorti
récemment la version web de sa barre d’outils de recherche et de
visualisation appliquée Grokker renommée
myGrokker.
Le site de recherche Grokker
s’appuie sur le programme de recherche de Yahoo!. Il est
composé d’une case de recherche uniquement.
Grokker répond à la requête en divisant le
résultat de recherche en ensembles et sous-ensembles
circulaires. Le regroupement des sous-ensembles est efficace. Les pages
sont représentées par des carrés. Les sites
commerciaux par exemple sont regroupés. Le zoom sur un cercle
affiche le nom des pages et la sélection d’une page ouvre sa
fiche.
Le temps de recherche est lent mais Grokker vaut le
détour.



posté par Marc Duval, #référence – 09:40

2005-05-09



Comparatif Google, MSN et Yahoo de JDN











Google MSN Yahoo
Vérificateur
orthographique
Oui Oui Oui
Suggestions de recherche Non Oui Non
Personnalisation de la recherche Oui
/ Bêta
Non Non
Paramètres de recherche Oui Oui Oui
Gestionnaires de recherche Oui / Bêta (primaire) Non Oui / développé et fonctionnel
Raccourcis Oui (21) Non Oui (29)
RSS Non Oui Oui
Recherche de formats Oui (PDF, MS Excel, MS PowerPoint, MS Word,
html, text,HTML)
Non Oui (PDF, MS Excel, MS PowerPoint, MS Word,
html, text, RSS/XML)
Il semble qu’il y ait confusion entre
personnalisation de la recherche et gestionnaire de recherche. La
personnalisation de la recherche consiste à faire une recherche
à partir d’un profil comme le propose Google dans
Personalized Web Search.
Le gestionnaire de recherche a pour fonction de non seulement
sauvegarder les recherches mais de les supprimer. Yahoo! va
au-delà de la simple sauvegarde. Il permet de bloquer des sites,
de trier les pages, de les classer et et de les annoter. D’autre part,
le gestionnaire de Google est en évaluation alors que
celui de Yahoo! est opérationnel. Si Yahoo! n’a
pas de pages similaires, en contrepartie, il affichage les rubriques de
son répertoire et le format RSS/XML, s’il y a lieu. Enfin, le
comparatif inclut la fonction résumé de page qui m’est
inconnue. Il s’agit sans doute du descriptif en format kwic (mot en
contexte).
Un autre article compare les trois automates de recherche ( Moteurs de
recherche : le comparatif Google-Yahoo-MSN ). L’auteur conclut :
«Google se montre le plus efficace, même s’il se laisse
battre par Yahoo dans certains cas».
A mon avis, la recherche a changé de mains dans le cadre d’un
service régulier. Elle est aujourd’hui entre celles de Yahoo!
Les plateaux de la balance peuvent pencher de l’autre côté
lorsque d’autres services de Google seront officiellement en service.
Toutefois, il ne faut surtout pas oublier que les sites de recherche
sont complémentaires.



posté par Marc Duval, #référence – 16:44

Temps
mort pour Google

Temps mort pour Google — La
fiabilité de Google a été malmenée
le samedi 7 mai. Le site de Google était inaccessible
entre 18h45 et 19h HAE, rapporte
Associated
Press
. L’adresse de Google dirigeait les internautes vers
le site Sogo ou MSN Search. Selon le porte-parole de Google
Inc.
, cette redirection aurait été produit par un
problème de DNS. Coïncidence, Google Inc. a
cessé le téléchargement de Google Web Accelerator
(GWA) alléguant qu’il a atteint le nombre permettant
d’évaluer le logiciel. Certains y ont vu un lien entre le
problème de samedi et la cessation de GWA ou encore un piratage.
( Lire: Google
Went Down … Were They Hacked?
).
Tout n’est pas noir pour Google Inc. Il y a deux semaines, un
brevet sur le classement des actualités par
notoriété a été déposé.
Faisant suite à cette divulgation, savez-vous que Google News (en anglais) facilite
la recherche dans un journal en traduisant en source un ou des mots qui
correspondent au nom du journal ? Par exemple à la requête
Bush time, Google News propose Search news source TIME
for.
Cette suggestion de recherche ne fonctionne pas pour
toutes les sources. La requête Bush los angeles time
propose encore le Time. Aussi, à la requête Bush USA
Today
, Google News modifie automatique la requête en bush
source:usa_today
et suggère de rechercher dans toute la
banque de données (Search
news pages that contain the term ).



posté par Marc Duval, #référence – 09:55

2005-05-06



Yahoo! Audio Search arrive

Yahoo! Audio Search — Après
avoir emprunté la recherche vidéo à
AltaVista et
AlltheWeb, Yahoo! s’apprête à suivre le même chemin
sans surprise.  Selon CNet dans son article Yahoo
developing an audio search engine
, le service de recherche audio de
Yahoo! intégrera ses services musicaux Yahoo! Music.  Il
améliorera le formulaire de recherche en ajoutant la recherche
par noms d’artistes, par titres de pièces, par titres d’albums –
tous trois présents sur Yahoo! Music – et  par genres
à la recherche par formats de fichiers et par
durée.  De plus, Yahoo! Music a la recherche de clips
vidéos d’artistes.  Yahoo! Audio Search pourrait ainsi
avoir un lien avec le contenu vidéo de Yahoo! Music et de Yahoo!
Video Search.  Nous pouvons aussi imaginer des liens vers d’autres
services de Yahoo! comme son répertoire et les actualités
artistiques.   Yahoo! Audio Search est attendu pour cet
été en évaluation et sera disponible cet
automne.  Notons que l’auteur de l’article semble oublier
qu’AltaVista et AlltheWeb, propriétés de Yahoo! ont la
recherche audio.
Souvenons-nous aussi qu’AlltheWeb a déjà eu la recherche
de fichiers FTP. Ce type de recherche pourrait revenir dans
l’actualité l’année prochaine au même titre que la
recherche vidéo est revenu au devant de la scène
l’année dernière.



posté par Marc Duval, #référence – 23:03

2005-05-05



Yahoo! Video Search 1.0

Yahoo! Video Search 1.0Yahoo!
a fait la mise à jour de son service de recherche vidéo. Yahoo!
a étendu sa couverture de partenariat incluant MTV, Buena Vista,
CBS News, Bloomberg, Reuters, The Discovery Channel, Scripps Networks,
VH1, le matériel des Archives du net ( Internet Archive’s ).
Pour en savoir plus, lire le carnet
web de Yahoo!



posté par Marc Duval, #référence – 07:27

2005-05-04



L’accélérateur Web Google

L’accélérateur Web
Google — Google Inc. vient de lancer son nouveau bidule
Google Web
Accelerator
. Il s’agit d’une application destinée aux
connections haute vitesse nord-américaines pour
accélérer le chargement des pages web. Il se place dans
la barre des tâches de Windows et dans la barre d’outils
d’Internet Explorer ou de Firefox.
Les ordinateurs de Google Inc. fonctionnent en tampon entre celui de
l’internaute et les pages web. Les requêtes d’ouvertures de pages
passent par Google qui traite la demande pour accélérer
l’affichage. Google crée un cache supplémentaire dans
lesquelles sont sauvegardées les pages fréquemment
consultées et susceptibles de l’être. Il utilise son
immense banque de données pour faire transiter les
requêtes de pages et afficher celles qui sont les plus
fraîchement indexées. Il compresse les données et
il optimise la connexion Internet. Google a pensé aux webmestres
qui pourront indiquer à Firefox de mettre en
«précache» une page particulière avec ce code
.
Pour en savoir plus, consultez l’aide de Google
Web Accelerator
.
Il semble que Google Inc. aime provoquer les gardiens de la vie
privée.
Autres nouvelles de Google Inc.
Google Inc. cherche la qualité des sources des Actualités
Google et non la quantité en déposant le brevet
Systems and methods for improving the ranking of news articles

(numéro 20050060312) aux États-Unis selon le classement
par notoriété.
Google Inc. a lancé une nouvelle version des Groupes Google.



posté par Marc Duval, #référence – 20:13

2005-05-03



Google Print en marche

Google Print en marche — Nous voyons
de plus en plus apparaître l’icône des livres de Google
Print
dans les recherches. Google Print représente
une grande aventure et suscite beaucoup d’espoir notamment dans la mise
à la disposition de livres du domaine public comme en
témoigne sa
page
d’exemples
. Cet espoir s’amenuise à mesure que les livres
apparaissent. Ainsi, Google Inc. donne l’exemple de la
recherche de la pièce de Shakespeare “Romeo
and Juliet”
. Cette pièce est bien dans Google Print
qui comprend quelques pages numérisées et une liste de
libraires. Il n’y a aucuns liens vers des sites qui publient l’oeuvre
in-extensio ou vers des bibliothèques par l’intermédiaire
du programme WorldCat.
En cela, Google Print est décevant et ne va pas encore
à la cheville de Yahoo!
qui dispose d’un répertoire dans lequel sont disponibles les
oeuvres complètes de Shakespeare.



posté par Marc Duval, #référence – 20:50

Google
Maps: des photos obsolètes

Google Maps: des photos
obsolètes — Le nouveau service de photos satellites de Google
a enthousiasmé plusieurs. A première vue, Google Maps
est orignal. En regardant plus près, on peut s’apercevoir que
Google Local pour le Canada du
moins n’est pas à jour. Par exemple, ni l’adresse sur Google
Local
assistée des Pages Jaunes ni la localisation
sur Google Map du magasin Ikea à Boucherville ne peuvent
être trouvées. Même les photos satellites sont
vieilles de 2 ans, si ce n’est plus. La localisation a
été trouvée sur SuperPages associé
à MapPoint de Microsoft. Si Google ne
met pas à jours son service de recherche d’entreprises, il se
fera facilement damer le pion par Microsoft.
Qu’à cela ne tienne ! Si vous ne trouvez pas l’adresse d’une
entreprise, vous pouvez basculer dans la recherche web en cliquant sur
l’onglet Web. C’est sur la recherche web que l’adresse d’Ikea et sa
localisation ont été trouvée sur le site d’Ikea
Canada. Par cet exemple, il semble que la mise à jour du
catalogue web ne soit pas au diapason avec celui de Google Local.



posté par Marc Duval, #référence – 19:40


Ketady, Kesady ?

Ketady, Kesady ? — Ketady
(http://www.ketady.fr/) n’est pas un nouveau mot texto. C’est un
nouveau service de référence français et
bénévole, non un «moteur de recherche». Il
est dans la lignée des feus services gratuits CyberTrouveTout
et MSN France. Ce n’est donc pas une nouveauté. Il
côtoie les services tarifés comme
Google Answers, JeSaisTout, Web
Chercheurs
(WebHelp sur Voila), NetExpert(WebHelp sur
Nomade/Tiscali). Ketady est un service d’entraide de recherche.
Les «webchercheurs» sont des non-professionnels de la
recherche («Ketady ne vise pas à se substituer
à des professionnels», dixit Ketady) de bonne
volonté bien qu’il soit question d’experts dans l’article de Libération.
Les internautes doivent s’enregistrer gratuitement pour
bénéficier du service.
Ketady affiche les questions. Elle peut être
répondue en cliquant dessus. 93.7% des questions sont
répondus mais sont-elles toutes pertinentes ?
Les réponses sont parfois adéquates, manquant souvent la
référence. Plusieurs d’entre elles prennent l’allure d’un
forum de discussion. Au regard de la charte de Ketaky
(http://www.ketady.fr/charte.do), il semble bien que plusieurs
participants ne l’aient pas lue, frôlant parfois le
bêtisier.
Le but de Ketady est honorable. Cependant, de toute
évidence, il manque un modérateur. Peut-être
faudrait-il un resserrement des critères pour devenir un
«webchercheurs». Il est certain que l ‘on peut passer un
bon moment plus à se divertir qu’à apprendre.
Source: Un
moteur de recherche dopé à l’humain
, Libération,
2 mai 2005



posté par Marc Duval, #référence – 14:22


Fiche technique d’AltaVista mise à jour

Fiche
technique d’AltaVista mise à jour — Le site de recherche AltaVista
a été acquis par Yahoo! en 2003. En 2004, Yahoo!
a lancé son propre automate de recherche. Un mois plus tard, Yahoo!
modifiait le site de recherche d’AltaVista en remplaçant
le catalogue web et en retirant des opérateurs et la fonction de
tri des notices entre autres. AltaVista semblait en sursis. Un
an est passé et AltaVista vit toujours.
Le catalogue web est le même que celui de Yahoo! Search
avec plus de 4,5 milliards de notices confirmées avec une
possibilité de plus de 5 milliards de notices.
AltaVista a gardé les préfixes de recherche domain:
et host: absents sur Yahoo! Search et sa
page de recherche pour
webmestre
. Les préfixes URLWORDS() et TITLEWORDS()
y sont actifs. La calculatrice, le convertisseur d’unités de
mesures et les raccourcis pour le code téléphonique
régional USA, la finance, la recherche d’images, de
d’actualités, de fuseaux horaires et de codes postaux USA sont
demeurés. AltaVista a conservé les boutons de
recherche rapide pour les navigateurs donnant accès entre autres
aux actualités en français, catalogue absent des
interfaces correspondantes. Yahoo! a apporté une dizaine
de langues de recherche à AltaVista et l’accès
à plusieurs de ses services, mais à remplacer le
système de suggestions Prisma par le sien. Pour profiter
pleinement d’AltaVista, l’internaute doit sélectionner le
site des États-Unis. A plusieurs égards, AltaVista
demeure un complément à Yahoo! L’apport d’AltaVista
à Yahoo! est nettement le catalogue multimédia.



posté par Marc Duval, #référence – 00:08

2005-04-29



Pensez grand avec Yahoo!

Pensez grand avec Yahoo! — Yahoo!
a lancé le concours
Think
Big
pour les entrepreneurs étatsuniens en collaboration avec
M. Richard Branson propriétaire du goupe Virgin.
L’entreprise doit avoir moins de 100 employés, être
d’envergure nationale et avoir un site web. Des entrepreneurs dans le
divertissement pour adultes, le jeu ou les voyagistes sont exclus du
concours. Les concurrents seront jugés sur leur plan d’affaires
et sa réalisation à travers leur site. Les
éléments qui seront considérés sont
l’originalité de l’entreprise, la conception et l’ergonomie du
site, et sa capacité de produire du trafic et de le convertir en
clients. Le gagnant aura droit à des placements publicitaires
sur le site de recherche de Yahoo! d’une valeur de 10 millions
d’impression répartie en huit millions sur Yahoo! Recherche
et 2 millions en bannières sur le réseau de Yahoo.
Source: Yahoo
offers
up 10 million free ads in contest
, CNET News, 28 avril 2005



posté par Marc Duval, #référence – 13:12

2005-04-28



Yahoo en mode My Web



posté par Marc Duval, #référence – 13:21

2005-04-26



Exalead, le choix de l’Europe



posté par Marc Duval,
#référence – 23:36

2005-04-20



Gestion de recherche sur Google

Gestion de recherche sur Google — Google
Inc
. a inauguré aujourd’hui son gestionnaire de recherche
My search history
dans son labo. Le service de gestion de requêtes de Google
est pauvre comparativement à ceux développés par Yahoo!
et Ask Jeeves. Google Inc. sauvegarde les
requêtes et les pages visitées par dates avec l’option de
les supprimer. Un calendrier permet de consulter les requêtes.
Celles-ci peuvent être supprimées de la liste du jour
à partir d’une page de suppression. Les requêtes ne
peuvent pas être classées par thèmes et il n’y a
aucune fonction de tri. Le service en évaluation est disponible
seulement sur le site étasunien. En terme d’innovation, Google
Inc.
a fait long feu et ne va guère plus loin que
l’historique fourni par les fureteurs.




Autre nouvelle de Google Inc. qui a étendu son service Google
Local
à l’Europe avec Google
Local UK
sans photos satellites. Espérons pour les
Britanniques que ce service sera plus à jour que celui du Canada.
posté par Marc Duval, #référence – 18:38

2005-04-18



Vignettes sur Yahoo! et Google

Vignettes sur Yahoo! et Google —
Non, ni Yahoo! ni Google n’ont cette
fonctionnalité. Cela dit, le fureteur
Firefox a une extension
appelé Google
Preview
qui le permet grâce à la collaboration d’Alexa, propriété
d’Amazon. Firefox comprend une vingtaine d’extensions
dont le lecteur de fils RSS Newsfox



posté par Marc Duval, #référence – 20:17

La
catégorisation selon MSN

La catégorisation selon MSN — MSN
a dévoilé sa vision de la catégorisation des pages
d’un résultat de recherche avec
Search Result Clustering
(SRC pour les intimes). Les fonctions proposées ne sont
pas nouvelles. SRC est similaire à Vivisimo. La page du
résultat de recherche est divisée en trois
fenêtres. La fenêtre supérieure comprend la case de
recherche. Une fenêtre latérale affiche le résultat
des pages groupées et la troisième fenêtre le
résultat de la recherche. Chaque adresse des pages est
accompagnée d’un lien vers sa catégorie qui est mise en
évidence lorsqu’il est sélectionné.


Une barre d’outils
est disponible.
posté par Marc Duval, #référence – 16:13

2005-04-17



Le retour de l’insignifiant

Le retour de l’« insignifiant
» — La télévision de Radio-Canada a
diffusé un reportage sur le premier ministre
québécois Jean Charest (voir le
Téléjournal
20e minute) le 16 avril dernier. La journaliste rapporte que le site du
premier ministre arrive bon premier sur Google avec le mot insignifiant.
Cette apparition récente ferait suite aux déboires de
notre cher PM. En fait, son reportage aurait dû être
présenté il y a un. Le carnet Techo de M. Bruno
Guglielminetti – commentateur dans le reportage – le mentionnait dans
le commentaire du message Jacques
Chirac, une nouvelle victime de Google
le 26 mars 2004. Il a
ressurgi dans le carnet de Constellationw3
et repris dans Le carnet
du journal Le Devoir
. Une mise à jour de cette nouvelle
aurait eu plus d’impact si la journaliste avait noté que le
même mot insignifiant
donne le même résultat sur Yahoo! Canada. MSN
Canada
n’est pas en reste avec la requête insignifiant
et la page du PM en premier. Ce sens de l’à-propos va aider
à maintenir en première ligne la relation insignifiant
et la page du premier ministre. Pourtant, c’est si simple de changer
l’adresse de la page et de la remplacer par une codée 404 ou une
autre.



posté par Marc Duval, #référence – 13:30

2005-04-11



Google franchit les 101 k



posté par Marc Duval, #référence – 10:18

2005-04-07



Des faits sur Google et Yahoo! France

Des faits sur Google et Yahoo! France — La
société Google Inc. vient d’introduire une
nouvelle fonction de recherches factuelles
Questions
and Answers
. Posez une question (who is… ) ou écrivez une
requête (population
of Canada
, language
of Canada
, capital
of Canada
) et Google.com vous répondra… s’il vous
comprend. Pour vous répondre, Google s’est adjoint des
sites comme Wikipedia et The World Factbook de la CIA.
Du côté de Yahoo.com, entrez Canada
et Yahoo! affichera des liens vers son encyclopédie, son
guide touristique et un lien vers Yahoo! Images. Yahoo!
France
n’est pas en reste en s’associant à Wikipedia.
Écrivez le nom d’un pays ( Canada)
et vous aurez sa fiche (population, superficie, langues et capitale)
avec un lien vers Yahoo! Images. Non disponible sur Google
France
. D’après vous, lequel gagne la bataille des faits ?
A titre d’information, Google Inc. explique une
caractéristique nommée Prefetching
des navigateurs de la famille Mozilla. Le prefetching
est une commande pour accélérer l’affichage des
premières pages d’un résultat de recherche de Google
en les sauvegardant en cache. Cette commande peut être
désactivée.



posté par Marc Duval, #référence – 13:37

Nouveau
visage de Yahoo! Canada

Nouveau visage de Yahoo! Canada — Yahoo! Canada a mis en ligne la
nouvelle charte graphique déjà sur Yahoo! US et Yahoo!
France
entre autres. La page d’accueil n’est pas encore mise par
défaut. Les internautes sont invités à
«[jeter] un coup d’oeil à [leur] nouvelle page
d’acceuil
!
(sic)». Contrairement à Yahoo!
France
, Yahoo! Canada a gardé son onglet
«Annuaire», mais le catalogue des Vidéos n’est pas
encore disponible. D’ailleurs, la promotion de Yahoo! Images,
des rencontres, de la musique et la tendance de la recherche
présents sur le site français y sont absents. La rubrique
de l’annuaire a été remaniée, mais l’annuaire
lui-même est demeuré inchangé.



posté par Marc Duval, #référence – 09:48

2005-04-06



Jeeves parle espagnol

Jeeves parle espagnol — Le site Ask Jeeves
vient de s’enrichir d’une
interface en
espagnol
. Le site est pour l’instant en évaluation. La
version définitive est prévue pour cet été.
Ask Jeeves Espanaest le premier site d’un programme d’expansion
européen pour 2005. Jeeves a déjà mis les pieds en
Grande-Bretagne et au Japon. Peut-on espérer voir
Ask Jeeves France cette année ?




Source:
Ask
Jeeves, Inc. Launches Ask Jeeves Espana
, Communiqué, 5 avril
posté par Marc Duval, #référence – 01:12

Google
définit en Toutes les langues

Google définit en Toutes les langues –
Saviez-vous que Google a la fonction de définition en
plusieurs langues ? Cette définition est appelée avec le
raccourci define. Lorsque la recherche est lancée sur
une interface en français, Google délivre en
premier la définition en français, sinon ce sera en
anglais ou une autre langue. En cliquant sur le lien Définitions
du web pour
, l’internaute est amené à la page des
définitions qui contient des liens vers les définitions
d’autres langues suivant une note comme celle-ci : Afficher les
définitions trouvées en allemand anglais espagnol Toutes
les langues
. On y retrouve entre autres les entrées de
l’encyclopédie Wikipedia en français.



posté par Marc Duval, #référence – 00:57


L’affaire Jean Brault



posté par Marc Duval, #référence – 00:33

2005-04-05



Google à la carte satellitaire

Google à la carte satellitaire
— Au Québec, le retour des outardes annonce l’arrivée du
printemps. Elles pourront maintenant s’orienter grâce à Google
Maps
.
Le 27 octobre 2004, Google Inc. a acquis le site de photos
satellitaires Keyhole. Le 8 février 2005, Google Maps
est apparu dans le Laboratoire avec le cliquer-glisser du
curseur sur la carte. Aujourd’hui, Googles Maps s’est enrichi
des photos de Keyhole. Google Maps étant
intégré à Google Local, ce dernier profite
avantageusement de cette addition. Or, Google Inc. a
étendu Google Maps et Google Local, le service
de recherche d’entreprises, au Canada. La société
a même la délicatesse de les offrir en français.
Ainsi, nous pouvons profiter de
Google Maps Canada et
de Google
Local Canada
.
La jonction des deux services est fascinante, mais incomplète. Google
Maps
offre l’agrandissement au niveau des rues autant pour la
représentation graphique que pour celle photographique. La
représentation graphique est une carte conventionnelle avec les
noms des rues et des villes, caractérisques que n’a pas Google
Maps
. Il faut donc basculer de l’un à l’autre. La carte peut
être déplacée entièrement avec les
flèches de direction ou par glissement. Elle peut être
agrandie avec une échelle de 15 degrés. Dans Google
Local
, le résultat de recherche ne suit pas le
déplacement de la carte. Il faut se rendre à la page
suivante pour voir apparaître les autres localisations. Enfin, la
carte peut être imprimée, courrielée (sic) ou
liée.
Nos bernaches, nos «snow birds» et nos
«cousins» d’outre-atlantiques n’auront plus de raison de
perdre la carte !

Les données cartographiques sont fournies par Navteq et les
inscriptions d’entreprises par Pages
Jaunes
du Canada



posté par Marc Duval, #référence – 08:59

2005-04-04



Enfin, la vidéo sur Google ?

Enfin, la vidéo sur Google ?
— La société de recherche Google a lancé
un service de recherche de programmes télévisuels
appelé Google Video en janvier. Déception chez la
plupart des observateurs parce qu’il n’y avait aucun vidéo.
Selon l’article
Google
queues up video
, la société s’emploierait à
remédier à la situation en réglant la
complexité des droits d’auteurs. Quoi qu’il en soit, Google
Inc.
commencerait bientôt à archiver des clips pour
offrir un service similaire à celui de Yahoo! et
d’AOL.



posté par Marc Duval, #référence – 17:05

2005-03-31



Etanchez votre soif de connaissance avec Google

Etanchez votre soif de connaissance avec Google
Gulp — La société Google Inc. a lancé
quatre boissons énergisantes ayant la propriété
d’étanchez votre soif de connaissance sous la marque de commerce
Google Gulp. Le
lancement a eu lieu en Australie, ce 1er avril.
D’autre part, cette même société vous propose un
tout nouveau service identifiant sur une carte des moyens de transports
urbains. Les premières villes à profiter de Google Ride Finder sont
Baltimore, Chicago, Cleveland, Dallas, Houston, Milwaukee, New York,
Phoenix, San Jose, St-Louis et Washington, DC. Chaque véhicule
d’une compagnie est représentée par une punaise de
couleur. Un bouton permet de mettre à jour la localisation de
chaque véhicule. Si le projet a du succès, Google
Ride Finder
s’étendra à d’autres villes des
États-Unis avec une visée internationale.



posté par Marc Duval, #référence – 23:58

2005-03-29



LookSmart cible ses clientèles

LookSmart cible ses clientèles — LookSmart a
développé cinq sites de recherche
spécialisés à partir de sa banque de
données d’articles FindArticles.
Trois sites de recherche vise les étudiants. TeenJa s’adresse aux
étudiants du premier cycle du secondaire, GradeWinner pour ceux du second
cycle du secondaire et 24HourScholar
pour les collégiens, chercheurs universitaires et
professionnels. Le quatrième site, ParentSurf, est destiné
aux parents et à la famille, et le cinquième, GoBelle, pour les mères et
les professionnelles qui recherchent de l’information de qualité
sur le style de vie.



posté par Marc Duval, #référence – 22:31

Become.com
arrive

Become.com arrive — Un nouveau joueur est en
train de se faire une place parmi les services de recherche. La venue
de
Become.com a été
annoncée le 23 février dernier. Il a pour but d’aider les
consommateurs à trouver plus facilement des produits et des
revues de produits. Le nouvel automate de recherche arrive avec plus de
2,2 milliards de notices dans sa besace et un classement des pages par
analyse de liens améliorée surnommé AIR(Affinity
Index Ranking) comparativement au programme de classement PageRank
de Google. L’amélioration du programme AIR porte
sur les hyperliens thématiques. Plus une page aura des liens
thématiques entrant et sortant, plus elle sera cotée. En
revanche, si les liens sortant vont vers des pages indexées
abusivement ou hors sujet, la page sera décotée. Son
arrivée a suscité beaucoup de commentaires portant sur ce
nouveau challenger de Google. Bien que Become.com ait
été conçu pour la recherche de produits de
consommation, il semble bien que la société ait des
visées pour la recherche web généraliste et
internationale. Become.com a annoncé aujourd’hui
l’embauche de M. Jon
Glick
, un vétéran de la recherche web. Il a
oeuvré au sein d’AltaVista, puis de Yahoo !
Pour l’instant, Become.com est en période
d’évaluation. La société recrute des internautes
pour évaluer le service de recherche. Si vous êtes
intéressé, vous devez vous enregistrer gratuitement. En
devenant un «bêta testeur»,
vous aurez à évaluer Become.com avec un maximum
de 50 requêtes par jour. L’ouverture du site est prévue
pour le mois d’avril.



posté par Marc Duval, #référence – 17:10


Les raccourcis de IE

Les raccourcis de IE — Microsoft a divulgué les raccourcis de
recherche méconnus pour Internet Explorer. Ces raccourcis sont
disponibles seulement pour le portail MSN États-Unis.















Raccourcis Alternative Services Exemples
define definition, dictionary MSN Search;
définition avec le résultat de recherche
define alpaca
encarta MSN Search, Encarta Encarta history of
china
images image MSN Search, Recherche
d’images
images corvette
kb Base de connaissance
de Microsoft
kb microsoft word
ms site de Microsoft ms windows xp
movies movie MSN Movies movies the incredibles
msdn Microsoft MSDN msdn cocreateguid
msn MSN Search, recherche
web
msn chicken fried rice
music MSN Music music peter gabriel
news MSN Search, recherche
dans les Actualités
news iraq
shop shopping MSN Shopping shop digital camera
quote stockquote MSN Money, actions
boursières
quote msft
syn thesaurus Encarta, dictionnaire
de synonymes
syn vanguard

posté par Marc Duval, #référence – 12:10

2005-03-28



Mise à jour DSI: le champ Format de fichers

Mise à jour DSI: le champ Format de fichiers — La mise
à jour de la partie
Format
de fichiers du chapitre Langages des automates de recherche
vient d’être publiée. Sont comparés les formats de
fichiers disponibles dans le formulaire de recherche des sites Exalead,
Gigablast, Google et Yahoo! et leurs
préfixes. Il est à noter que les sites Ask Jeeves/Teoma,
MSN Recherche et Voila n’ont pas ce type de recherche
bien que leur banque de données inclut plusieurs formats.
posté par Marc Duval, #référence – 11:04


2005-03-24



Des pages liées pour Gigablast

Des pages liées pour GigablastGigablast a
été doté le 23 mars de l’affichage de pages liées.
Cette nouvelle fonction affiche une liste d’adresses liées
à la requête dans un encadré jaune pastel. Les
pages de cette liste ne contiennent pas nécessairement les
termes de la requête mais peuvent en avoir une relation. Lorsque
la liste est longue, la note (more) est ajoutée à
la droite de Related Pages afin d’ouvir la fenêtre.
Ainsi, la requête bombardier affichera des pages de
l’entreprise québécoise Bombardier et de ses
concurrents ou des pages reliées à l’aéronautique.
Les adresses sont classées selon un pourcentage attribué
par le programme.

L’affichage des pages reliées constitue la
troisième fonction d’aide de Gigablast. Les deux autres
fonctions sont une liste de mots ou d’expressions classés selon
le pourcentage d’occurence dans un résultat de recherche
appelé Giga Bits (dans un encadré bleu pastel) et
des pages de références nommées Reference Pages
(dans un encadré vert pastel) correspondant à celles
contenant une liste d’adresses. Le Giga Bit
sélectonné est ajouté à la requête
pour préciser la recherche.



posté par Marc Duval, #référence – 00:22

2005-03-21



Du neuf sur A9

Du neuf sur A9 — Le site de recherche A9 du cyberlibraire Amazon est sur le chemin de
l’innovation. Dès son apparition, A9 a lancé la
gestion de recherche qui comprend l’enregistrement des requêtes (Your
history
), des pages visitées sous forme de signets (Bookmarks)
et un carnet de notes (Diary). Chaque entrée de ces
services sous forme de bouton peut être retiré. Chaque
service s’ouvre sous forme de colonne. La case de recherche est unique
pour les services de recherche de telles sortes que la recherche est
lancée à l’ouverture de l’un d’entre eux. A9 a
commencé par offrir les services de Google Inc. pour la
recherche web – avec la plus-value d’Alexa – et la recherche
d’images, Amazon pour la recherche de livres et autres produits
de la cyberlibrairie, Internet Movie Database (IMDb) d’Amazon
pour les films et Answer
pour la référence.
Sa grande innovation est apparue en janvier avec son annuaire
commercial ( pages jaunes ) comprenant des photos. Des équipes
de photographes ont parcouru dix villes des États-Unis pour
photographier des rues
commerçantes
. Le résultat est fascinant. Les services
ajoutés à l’adresse est l’appel
téléphonique direct, le plan de Mapquest, une bande de
sept photos couvrant l’établissement et les adresses voisines et
une fonction de défilement pour le lèche-vitrine, la
rubrique sous laquelle il est enregistré et la gestion des
renseignements par le propriétaire.
Dans cette foulée, A9 propose un répertoire de 89
sites, en augmentation constante. Chaque site peut être
ajouté ou retiré de la liste des services de
l’internaute. Parmi ces sites, nous retrouvons la British Library,
la CIA, iGuide Video Search, la NASA, le New
York Times
, PubMed et Wikipedia. Le
répertoire comprend non seulement des sites en anglais, mais
aussi des sites en portugais, chinois, japonais.
Ce répertoire est issu du programme OpenSearch. Ce programme, ouvert
aux développeurs, a pour objectif de rendre accessible tout site
contenant un logiciel de recherche interne et les carnets web. Le
résultat de recherche sur A9 est disponible par
syndication de contenus utile pour les alertes et la veille
documentaire. Note: L’enregistement gratuit est
nécessaire pour accéder aux services de A9.



posté par Marc Duval, #référence – 11:57

2005-03-15



L’accueil ludique de Google

L’accueil ludique de Google – – Une page d’accueil
ludique a été déposée dans le laboratoire
de Google surnommée
Google
X
. Les noms des services de recherche sont remplacés par des
icônes. Le passage de la souris sur les images les agrandit et le
nom du service est affiché. Google inc. en a profité pour
remanier sa page
des services
sur son site amiral.



posté par Marc Duval, #référence – 22:11

Le
formulaire de recherche de Google



posté par Marc Duval, #référence – 17:27

2005-03-13



URLWORDS : un nouveau préfixe de Yahoo!

URLWORDS : un nouveau préfixe de Yahoo! —
Après la divulgation du préfixe de recherche TITLEWORDS,
un deuxième préfixe semble être disponible pour la
recherche de mots dans l’URL. Le préfixe URLWORDS suivi
des mots entre parenthèses recherche toutes les adresses URL
contenant les mots. La requête prend cette forme: URLWORDS(mot1
mot2)
. Sur un ensemble de 100 notices et de quelques
requêtes, il a été observé que les mots
peuvent être séparés par des points, des traits
d’union, des obliques, des soulignés ou tout autre signe.
Lorsque l’on utilise le formulaire pour la recherche dans l’URL, Yahoo!
traduit la requête par inurl:mot1 inurl:mot2 suivant sa
page
d’aide
. Il semble aussi que le préfixe inurl: peut
être substitué par urlcomponent:. Chez Google, le
préfixe de recherche pour trouver plusieurs mots dans l’URL est allinurl:
suivi des mots comme ceci: allinurl:mot1 mot2. Un plus grand
corpus de requêtes permettra de confirmer l’usage de URLWORDS(
)
et urlcomponent:.



posté par Marc Duval, #référence – 23:35

2005-03-11



Recherche vidéo sur Yahoo! France

Recherche vidéo sur Yahoo! France — Yahoo! France a
inauguré hier la recherche vidéo.
Yahoo! France Search (sic)
vidéos comprend un formulaire et une
page de préférences.
Bien qu’il y ait la préférence linguistique, la recherche
de vidéos en français est inefficace. Il semble bien
qu’elle ne soit pas active. Il est à noter que la reconnaissance
des accents est disponible seulement pour la recherche web de Yahoo!
États-Unis.
posté par Marc Duval, #référence – 13:47


This page is powered by Blogger. Isn't yours?


Bienvenue au Carnet des sites de recherche. Vous trouverez dans ce
carnet mes observations sur les sites de recherche autant
états-uniens, canadiens que français. Si vous
découvrez quoi que ce soit sur l’un
ou l’autre site, n’hésitez pas à me contacter. Je me ferais un
plaisir d’ajouter votre contribution.